Juin à la Baleine Verte

tomate

Le temps est humide et lourd. Nous n’avons pas beaucoup besoin d’arroser, seulement les semis en serre. Limiter l’arrosage, sans la pomme, uniquement à la racine, juste pour vos plantations nouvelles. Le reste est superflu. Une tendance aux moisissures, mildiou, etc… Climat tropical: tout pousse très vite mais au prix de maladies des feuilles.

(J’avais caché maladroitement les pommes des arrosoirs mais elles sont revenues… NE PAS ARROSER À LA POMME, nous ne sommes pas la pluie!)

BUTTER : pois, haricots, pommes de terre. (Butter=petit monticule de terre à la base de la plante). Cela permet d’enrichir la plante et de lui redonner de l’énergie.

TAILLER: tomates et melons. Supprimer les gourmands, une petite aide  pour les reconnaitre et les feuilles qui touchent le sol. Mais quand vous taillez les gourmands, parlez à vos tomates, expliquez leur que c’est pour leur bien…

Les gourmands c’est quoi:

ÉCLAIRCIR: carottes, poireaux, laitues, radis.

TUTEURER: concombres et cornichons, et les tomates bien sur.

SEMER: Choux de Bruxelles, Blettes, Courges, Chou-Fleur d’automne.

REPIQUER: Poireaux.

BINER: « un binage vaut deux arrosages  » . Poursuivez vos efforts de sarclage et de binage afin d’écarter les mauvaises herbes , celles-ci aiment le réchauffement du sol qui se produit en juin et en profitent pour empiéter sur l’alimentation et l’espace vital de vos légumes.

Commencez à butter pommes de terre pour déjà prévenir le risque de mildiou. Il menace aussi la tomate. Sont également à craindre : la teigne du poireau, la noctuelle du chou, l’altise, les pucerons et les limaces et escargots.

Nous sommes tous attaqués par les limaces et les escargots, c’est aussi ça le jardin bio! Je pose un lien avec plusieurs solutions, je n’ai testé que la bière et j’ai le sentiment qu’elles adorent et reviennent, elles persévèrent…

http://www.toutpratique.com/11-Jardin-sport/5392-Limaces-et-escargots.php

Manuel et Xavier viennent de nous rapporter des petits buissons de fruitiers, de l’euphorbe, de la lavande, et plein de jolies plantes de bordure… Il nous faut les replanter le long des barrières. D’ailleurs si tous les jardiniers qui possèdent des framboisiers sur leur parcelle pouvaient les planter le long du mur, ce serait génial! Les racines de framboisiers envahissent les autres parcelles ou leur font de l’ombre, donc soyez « co-potagers », transplantez les ailleurs!

Merci les z’Amis!!!

Les potirons de Daniel poursuivent leur avancée annuelle autour de l’arbre sec, vivement Novembre pour la soupe!potiron

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s