Équinoxe d’automne

oignons blancs

Cette année l’Automne est aujourd’hui, 23 Septembre à 3h54. Et oui, parfois la durée du jour et de la nuit ne s’équilibre que quelques jours après, une histoire de Soleil qui traverse le plan de l’Équateur terrestre… Et aujourd’hui j’ai des frissons!

Tous les jardiniers me parlent de « planter les fruitiers ».  Préparer le lieu de plantation des fruitiers car le 25 Novembre, à la Sainte Catherine, « Tout bois prend racine ». Ce serait pas mal d’avoir un pommier, un néflier, un goyavier du Brésil, un kumquat, un arbre à kiwis ou à baies de gojis, ces arbres résistent à -12°, d’où ma proposition… Leur préparer un espace avec carton découpé et compost.

Ils nous restent des tomates. Enlever les dernières fleurs, elles n’auront pas le temps de faire des fruits, délicatement, on supprime la fleur. Elles vont se concentrer sur les fruits. On peut aussi les couper et faire mûrir les derniers fruits à la maison. Ou la fameuse confiture de tomates vertes…

Les courges, courgettes, potirons: attendre que les plans (feuilles non malades) soient morts pour les ramasser, elles n’en auront que plus de goût… J’ai coupé les feuilles malades de certaines courges, potimarrons, potirons etc, de l’espace partagé, mais dans vos parcelles, je n’ose pas intervenir… Nous verrons l’an prochain comment vite remédier à l’oïdium (la poudre blanche, champignons) qui se trouvent sur certaines feuilles, c’est apparemment très contagieux. Une solution de bicarbonate de soude ou de décoction de prêles semble y remédier, si elles sont prises à temps. Mais c’est vrai, c’est moche!

Par contre, une fois la terre assainie et compostée, retournée et « binettée », on peut encore planter des salades d’hiver, mâches, radis d’hiver, choux, poireaux, ail, oignon, épinards, roquette, betterave, panais, persil, carottes, estragon, oseille, salades à couper (« radichetta » ma préférée)… Et les fraisiers qui donneront au prochain printemps.

Engrais vert si vous avez de l’espace, et que vous ne voulez pas planter de suite des légumes d’hiver, semez à tout vent du blé, du seigle, ils feront un bel engrais et de la paille pour pailler vos semis.

Un additif au sujet de la taille de nos nouveaux habitants des bordures de jardin: framboisiers, groseilliers, cassis etc…

https://www.consommerdurable.com/2011/01/tailler-les-fruits-rouges-groseillers-framboisiers/

https://www.rustica.fr/tv/tailler-framboisiers-pour-hiver,7965.html

Mais c’est pas pour tout de suite… C’est juste avant l’hiver!

Ah! Mais j’y pense, bientôt la soupe des potirons de Daniel et cet automne, ils sont nombreux!

pot

Catherine Pote âgée du Potager!

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s