Parlons jardin !

Retrouvons nous au jardin tous les mercredi à partir de 15 h !

Nous avons commencé le 22 avril, la journée internationale de la  Terre Nourricière, pour marquer l’idée de l’abondance de la Terre !

Dans le jardin, c’est l’occasion de profiter de cette abondance, en marquant son entretien, ensemble !

En fin d’atelier nous marquons le temps en écrivant toutes les actions réalisées. Thaly partage également sur le jardin caraibéen, un bel exemple de permaculture.

Voyons cet échange convivial, pour parler aussi des activités diverses proposées dans le quartier.

 

C’est tout propre ! Ou presque…

Quelques courageuses et courageux ont passé outre l’annonce d’une météo pluvieuse et le report de l’atelier avec Toumi et Mélissandre pour faire le grand nettoyage du jardin cet après-midi.

Déchets ramassés, allées tondues, massifs débarrassés des chardons et de la pariétaire. Vous ne savez pas à quoi ressemble la pariétaire ? L’étymologie (merci Denise !) nous renseigne sur la caractère de warrior de cette plante urbaine invasive, puisque qu’elle pousse sur les parois (et donc sur les trottoirs). La voici :

pariétaire-760x445

La pluie n’est arrivée que vers 17h, ce qui nous a permis de faire le gros du travail. Nous avons même jeté sans état d’âme des objets en fin de vie, qui sont allés chercher des parents adoptifs sur le trottoir. L’occasion de rappeler qu’il faut éviter d’emmener des objets au jardin : place au végétal !

Retour en photos sur cet après-midi convivial (il manque quelques-uns participants car j’étais en pleine bataille avec la pariétaire).

Potiron et convivialité

Quelle bonne idée de choisir le dimanche 5 novembre pour faire un atelier avec Mélissandre et Toumi. Ils nous ont montré comment préparer le jardin pour l’hiver, notamment en paillant les parcelles pour garder un peu de chaleur et apporter des nutriments. Le projet de cheminement, pour délimiter des espaces de circulation et revégétaliser des espaces piétinés a également avancé.

Le froid perçant a contraint les participants à s’activer et la récompense de ces efforts fût délicieuse : une soupe au potiron concocté par Daniel et Sylviane, avec un potiron made in Baleine Verte, et un vin chaud préparé par Périne.

Retour en images sur ce moment chaleureux

 

Grand soleil !

ThéKo a ravi le public venu hier  en nombre l’écouter sur la scène-terrasse de la Baleine Verte.  Mêlant son géorgien natal, le français, l’anglais ou le brésilien, elle nous a offert des chansons tendres, malicieuses et joyeuses. La guitare et la voix pour seuls instruments, mais quelle richesse de sonorités !

Retour en photos sur ce beau moment collectif :

La Baleine Verte fête ses 3 ans !

Sous forme d’album photos, les petits et les grands moments d’une belle aventure collective.

Mon pays sauvage

couverture_mon-pays-sauvage.jpg

 C’est le titre du livre jeunesse que nous fera découvrir son auteure Faustine Brunet le samedi 16 septembre prochan.

Cette rencontre introduira la 15e édition du Festival du Livre et de la Presse d’Ecologie : http://www.festival-livre-presse-ecologie.org/16-septembre-rencontre-avec-faustine-brunet/

La rencontre aura lieu de 16h30 à 18h30 au jardin partagé La Baleine Verte. Venez nombreux, petits et moins petits, pour découvrir l’univers de Faustine Brunet qui propose une lecture et un atelier dessin. Le goûter, offert par l’association, sera suivi d’une dédicace de trois ouvrages jeunesse de Faustine Brunet.

Après la mare, ses abords

Le mauvais temps annoncé nous a préservé jusqu’à la fin de l’après-midi, ce qui nous a permis de faire l’essentiel de ce que nous avions prévu :

  • Sécurisation de la mare (barrière de bambous, banc large sur la terrasse)
  • Creusement de la zone de lagunage (là où l’eau de la mare peut déborder)
  • Ameublissement du sol autour de la mare pour planter des végétaux de prairie humide
  • Dépôt de terre au fond de la mare pour accueillir des plantes de pleine eau
  • Recouvrement de la bâche avec des sacs en jute (il faudra encore mettre des pochons pour placer des végétaux)
  • Coupe d’une étagère pour dégager la vue de la terrasse

Bénédicte va planter des hortensias, des anémones et un oranger du Mexique, les trous sont prêts !