« PARLONS JARDIN » le 22 avril 2018

Personnes présentes : Diane, Patrick, Samuel, Eléonore, Caroline, Elysabeth, Benoit, Thaly

  • Présentation des participants : échanges
  • Préparation du sol à semer : Enrichissement des parcelles 11 et 7 en compost
  • Nettoyage du jardin / arrosage des pots
  • Soin du compost / transvasement du bac 3 pour mise à disposition pour les parcelles
  • Discussion autour d’une parcelle : régénérer la terre, favoriser l’association des plantes, recherche et identification des plantes médicinales (aubépine, pissenlit, pâquerette, bourrache, …)
  • Echanges de graines et de semis
  • Entretien de l’espace collectif « les aromates »
  • Remarques sur la convivialité au jardin : plusieurs adhérents font remonter leur frustration, suite à des remarques reçues lorsqu’ils-elles prennent des initiatives (arrosage plantation, soins des parcelles collectives, …). Cela les décourage et ne les encourage pas à revenir et à s’investir au jardin

INFOS BIEN-ETRE :

  • Aubépine– fleurs et fruits : tonicardiaque et calmants
  • Pissenlit – feuille et racine : digestives
  • Pâquerette: son huile végétale est appelée huile de bellis. Effet tonifiant
  • Bourrache: Revitalisant

INFOS JARDIN CARIBEEN :

« Longtemps ignorés par les agriculteurs, les jardins caribéens  retrouvent depuis les années 80’s leurs lettres de noblesses. Leur surface n’excède pas 200m mais plus d’une douzaine d’espèces végétales herbacées, arbustives et arborés, y fourmillent et serve à la fois de garde-manger, de pharmacie et de réservoir de biodibersité. Comme dans une forêt, les espèces sont agencées de manière à occuper  » une niche écologique  » permettant leur coexistence et la facilitation de processus profitant à l’ensemble. »  Cécile Poulain- 2013 – « le jardin créole d’agroécologie »

 

« Parlons jardin » : Concept. 

La date du 22 avril est proposée pour initier cet atelier de 15h à 17h chaque mercredi, car c’est une date porteuse en termes de communication pour le jardin de la Baleine :

A chaque atelier, il sera proposé de partager nos connaissances en jardinage et de travailler ensemble sur les parcelles privatives et collectives, dans le respect des règles du jardin.

Le thème proposé est de parler du jardinage caribéen et ses vertus. Le jardin caribéen est un exemple d’excellence en termes de permaculture. L’idée est d’user de ses vertus au sein du jardin

  • Percevoir des associations de plantes pour améliorer la production et leur soin,
  • Constituer des plants pour l’alimentation et des plantes médicinales

Tout cela, dans la convivialité, en buvant du Bissap, confectionné par Thaly !

Image associée      Image associée  Image associée

Résultat de recherche d'images pour "bissap jus"  

Pour bien comprendre le concept, je vous livre ici mon conte caribéen dont je suis auteure :

L’igname *

La fête  de la terre de l’équinoxe annonce aussi une terre nourricière fin prête pour donner à manger à ceux qui ont faim. C’est une période à ne pas manquer lorsque l’humain a aussi, avec une terrasse, un côté jardin.

La terre du jardin dans les pots de la terrasse est l’occasion éphémère  où, si tu ne fais rien, tu pourras te voir dire : « j’aurai bien voulu de l’igname »

Mais il n’y a qu’un temps, un période pour que l’igname soit d’accord pour t’offrir la magie qu’elle revêt.

Pour cela il te faut entendre voire écouter ce qu’il te demande. L’igname te dit une chose : « nourrit moi d’abord et je te nourrirai ensuite ! »

Alors la terre  te donne des signes invisibles aux innombrables trésors.

Alors l’igname, lui, plus exigeant, te demande d’apprendre de lui.

Mais respectons ôh combien la procrastination du jardinier aux innombrables talents et donnons-nous une route comme des premiers jours du reste de ta vie.

Je marque le temps par deux périodes éphémères, symbolique et heureux où la vie du jardiner sait qu’il faut respecter ce que la terre donne et l’igname demande.

 La pleine lune et 22 avril : journée mondiale de la terre – journée internationale de la terre nourricière.

Pour ces deux dates, « De la graine à la bouche : Parlons Jardin ! … les derniers conseils des jardiniers. »

Pour cette année, Je connais ma terre de semence.

J’ai fini de regrouper les secrets que te donne la terre à semer.

Tu as la connaissance maximum de quelques trésors de la terre.

Je sais comment semer mon igname. Comment bien le planter et recevoir sa pousse puisse sa plante.

Tu as planté ton igname.

Sans cela, tu apprends qu’il existe des périodes à ne pas manquer !

Car, finalement, jardiner ne serait – ce pas une histoire entre la graine et le.a jardinier.ière ?!