L’agriculture urbaine, expo et vélo

Le Claje Montgallet nous offre ce samedi 7 avril à partir de 18h un beau moment partagé autour de l’agriculture urbaine.
Agrovélocités est une association qui a pour objectif de rassembler et diffuser des informations sur l’agriculture urbaine, afin de créer des passerelles à l’échelle européenne entre les différentes idées et innovations dans le domaine. Les trois étudiants à l’origine de l’association ont décidé de parcourir 12 000 kilomètres, en vélo et à travers l’Europe, à la découverte de l’agriculture urbaine. Ils seront présent le 7 avril au Centre pour présenter leur projet.
D’autre part, les jeunes adultes de l’antenne Erard (nos amis de BPM notamment) seront aussi présents à ce temps d’échange, et il serait intéressant que les acteurs des jardins partagés et projets d’agriculture responsables du 12ème puissent se rencontrer et discuter avec les trois jeunes agronomes qui travaillent aujourd’hui en temps que chargés de missions sur le développement de l’agriculture urbaine à Paris.
 Un film documentaire de 26 minutes sur l’agriculture urbaine, qui s’intitule La Tour née des potagers, sera aussi diffusée pour illustrer les échanges sur l’univers des possibles autour de ces pratiques.
Sans titre
L’exposition sera visible au Claje jusqu’au 11 mai.
expo vélocites.JPG
Infos : Juliette Le Naire (Claje)

Mars arrive.

ortieAprès avoir cueilli mes derniers épinards, j’aère la terre. Comme je ne trouve pas la grelinette, ce sera des coups de « foufourche ».

Il est venu le temps du mulch, mais beaucoup de parcelles en sont couvertes déjà, il s’agit en simple du paillage avec des matériaux locaux, feuilles mortes, branchettes.

Lien du mulch: https://www.un-jardin-bio.com/paillage-et-mulching/

Un mois avant la plantation, préparer des trous pour les tomates avec un fond d’orties, et laisser à l’air pour la décomposition.

On peut commencer, mi-mars, les semis maison: aubergines, concombres, tomates, melons, poireaux, poivrons, potirons, courges, basilic, etc… Au bord d’une fenêtre ensoleillée. Étant donné le froid actuel, je retarderai mes semis à fin mars!

En place, dans notre terre reposée de l’hiver, après compost, c’est le moment des carottes hâtives, céleri, panais, radis, pois, persil, fèves, lentilles, choux … et les salades à couper, mâche, laitues. Mais je dois dire que je n’ai jamais eu de succès avec les légumes-racines, au jardin partagé, notre profondeur de sol trop argileux peut-être? Seuls les radis semblent s’acclimater à nos 20 centimètres de hauteur.

C’est aussi le moment des aux (ail), oignons, échalotes, et de la rhubarbe, si vous aimez!

Le carré d’aromatiques, ciboulette, estragon, sauge, menthe (en pot pour éviter l’invasion). Tailler le thym et le romarin pour les densifier. D’ailleurs notre carré d’aromatiques est bien pauvre depuis que la sauge fut attaquée par les pucerons, je vais essayer d’en remettre.

Et puis les jours rallongent, on va, à petit pas, vers le printemps et la douceur…

Toujours la vidéo de notre ami permaculteur:

Bon Jardinage les Baleineaux!

 

 

 

15 ans de portraits

Le Centre Paris Anim’Montgallet, l’association Autour de la Baleine et le Conseil de Quartier Jardin de Reuilly ont le plaisir de vous convier le vendredi 16 février à partir de 19h00, au vernissage de l’exposition « La Baleine en famille : photos de quartiers, photos de familles« ,qui se déroulera au Centre Montgallet du 5 au 23 février 2018. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur l’exposition en cliquant ici.

Dans le cadre de ce vernissage, le Centre Montgallet invite ses usager.e.s, ses partenaires et les habitant.e.s du quartier à une soirée dansante exceptionnelle sur le thème « voyages dans le temps ». 50’s, 70’s, 80’s, 90’s à nos jours… A chaque heure sa décennie, ses musiques, ses danses et déguisements ! Au programme : Buffet convivial et participatif, exposition, soirée dansante, ateliers créatifs, photocall…

Attribution des parcelles

Comment sont utilisées les parcelles du jardin ?

Une partie d’entre elles sont cultivées collectivement par les membres de notre association ou des associations partenaires et autre partie est attribuée de manière individuelle à des baleineaux et baleinettes tirées au sort pour deux ans.

Une liste d’attente est constituée au fur et à mesure de l’année. 

Les parcelles du jardin sont au nombre de 47.

 

Potiron et convivialité

Quelle bonne idée de choisir le dimanche 5 novembre pour faire un atelier avec Mélissandre et Toumi. Ils nous ont montré comment préparer le jardin pour l’hiver, notamment en paillant les parcelles pour garder un peu de chaleur et apporter des nutriments. Le projet de cheminement, pour délimiter des espaces de circulation et revégétaliser des espaces piétinés a également avancé.

Le froid perçant a contraint les participants à s’activer et la récompense de ces efforts fût délicieuse : une soupe au potiron concocté par Daniel et Sylviane, avec un potiron made in Baleine Verte, et un vin chaud préparé par Périne.

Retour en images sur ce moment chaleureux

 

Septembre à la Baleine Verte

framboise

Pour faire mûrir nos dernière tomates, aubergines, poivrons, courges d’été, il faut pincer les dernières feuilles, au dessus des derniers fruits que vous voulez garder.

Tailler à 60 cm, les framboisiers si leurs fruits sont devenus secs.  Et les branches sans fruit au ras du sol pour fortifier les plus généreuses. Pour l’année prochaine…

Semer les carottes, navets, épinards, salades d’hiver, mâches, persil, roquettes, ce sera le dernier semis pour la roquette.

Planter les fraisiers, l’hysope et les gros oignons. La rhubarbe en divisant sa racine.

C’est le moment de planter des petits fruitiers.

Pailler la terre enrichie en compost en attendant des jours meilleurs!

Et toujours la petite vidéo de mon permaculteur:

Ce fut un joli concert que celui de Theko!

theko

« L’Automne. C’est une célébration de la vie . On récolte, on rend hommage à ce qui a été accompli, récolté, heureux d’avoir ce qu’il nous faut pour passer l’hiver, avec la promesse d’abondance pour la prochaine récolte, que la terre continue à donner ce dont nous avons besoin. »

 

 

Grand soleil !

ThéKo a ravi le public venu hier  en nombre l’écouter sur la scène-terrasse de la Baleine Verte.  Mêlant son géorgien natal, le français, l’anglais ou le brésilien, elle nous a offert des chansons tendres, malicieuses et joyeuses. La guitare et la voix pour seuls instruments, mais quelle richesse de sonorités !

Retour en photos sur ce beau moment collectif :