Les vaillants Bâtisseurs!

DSC_0003

Ils sont quatre. Quatre jeunes hommes. Plus deux éducateurs de l’Association FEU VERT, Toumi et Mélissandre, paysagistes et créateurs du Plan. Du Plan de Notre Jardin de la Baleine. De ses allées de bois à la japonaise, de ses plantes odorantes à chaque travée…

jardin brouette

On en parle partout de ces jeunes désœuvrés qui glandent dans la rue, qui ne savent pas quoi faire, qui cherchent leur voie, un métier, un avenir, qui dérangent le quartier, on en parle en négatif,  en peu aimable et en peu empathique, en indésirable, en voyou…

Et ça c’est dans les échanges de paliers du 10 rue Erard, dans la fameuse Gazette des locataires, dans les mentalités étroites, chez ceux qui se pensent propriétaires de leurs appartements, chez les « On est là depuis 1974 et on veut surtout pas que ça change! », chez les « On veut pas du jardin ni de la serre, on veut pas des envahisseurs, on veut des barbelés autour de la cité avec des gardes armés! ». On veut pas d’innovation, on veut un parc à chiens, une piscine, un tennis… Et la lune aussi!

Je les ai vus piocher, creuser, damer, brouetter et  transvaser la terre. La terre des allées, la plus dure des terres, piétinée, amalgamée, argileuse et épaisse. Et puis, ils ont scié, vissé, fixé les travées. Je les ai regardés travailler nos « ouvriers occasionnels », ils œuvraient en plaisir et en difficultés, ils apprenaient, ils avançaient, ils voyaient le chemin se façonner sous leurs pieds. Et quand ils se sont relevés de leur pioche, le projet était vrai. C’est beau!

jardin allée

N’empêche que le travail est là! Il est fait le sentier de planches, et demain il sera planté de touffes odoriférantes, de lavande, de thym, de romarin, d’hysope, de santoline, de camomille romaine, d’aspérules et d’autres inconnues…

jardin travail

Les deux axes, les deux angles, les deux cotés… En majesté!

La pente dangereuse et glissante de la terrasse est devenue un escalier de larges marches, plus pratique.

Cet article est aussi en réponse et en coeur à l’article que Sandrine nous a envoyé à tous et qui raconte la répression contre ces fameux jeunes du quartier, la brigade des Tigres et les « indésirables du quartier »… Je vous le transmets:

https://laviedesidees.fr/La-police-et-les-indesirables.html

À méditer…

PS: Périne me dit à bon escient que je vous ai conseillé d’arrêter avec les tomates, j’ai omis d’indiquer que sous serre, ou derrière une fenêtre, elles peuvent poursuivre leur maturation. Donc pour les tomates de la parcelle commune, si chacun en met une dans un pot et l’emporte derrière sa fenêtre, elle poursuivra son rougissement. Allons-y, allons chercher un pied et rapportons le chez nous, il y a des pots, de la terre et du compost à loisir!

Catherine la Jardinière.

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s